Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA VERITE SUR LE MARIAGE TEMPORAIRE

Toutes les références dans la Sunnah du Prophète Mohammad P concernant le mariage temporaire. Source Sunnite : Sahih Boukhari Edition Al Qalam, Sahih Muslim Edition Darussalam & Edition Al Biruni + (Tafsir) Exegèse du Coran - IBN Kathir ...

LE MARIAGE TEMPORAIRE


LE MARIAGE TEMPORAIRE - Le Journal du Forkane "ALI DANI"

Publié par Le Journal du Forkane - Cheikh ALI DANI sur 11 Février 2013, 22:23pm

Catégories : #mariage temporaire, #Le mariage temporaire, #Ali Dani, #Mariage de jouissance, #Mariage siya7i, #Mariage orfi, #Mariage 3orfi, #Zawaj mout3a, #zawaj 3orfi

Le Mariage Temporaire - Le Journal du Forkane "ALI DANI"

Le problème sexuel des jeunes, la crise du mariage et sa solution

 

Télécharger le livre gratuitement " LE MARIAGE TEMPORAIRE" : http://www.lejournalduforkane.com/?p=1361

 

Le Prophète de l’Islam (Paix sur lui) après Jésus-Christ, son frère, a annoncé qu’à la fin des temps, la corruption serait à son paroxysme. Et ce, à cause des péchés commis par nos mains impures. Et quel est ce péché, vieux comme le monde, qui siège sur le trône de la turpitude et du vice ? C’est le fait pour un homme ou une femme de satisfaire son désir sexuel en dehors du cadre moral et légal du mariage traditionnel. En effet, la fornication et l’adultère sont les problèmes majeurs de toutes les sociétés du monde. Le remède de toutes les civilisations n’a été que le châtiment. Certes, le châtiment corporel a une vertu dissuasive. Mais quand le jeune homme et la jeune fille sont trop pauvres pour fonder une famille, la nature finit toujours par l’emporter. Ce désir, comme un volcan, ne prévient pas quand il se réveille. C’est l’éruption. La faute est vite commise.

 

Que l’on ait du remords ou non après l’acte illicite, cela ne change rien à l’affaire. Le désir reviendra encore plus fort. C’est Vénus à sa proie attachée. A moins que le pécheur ne s’enrichisse. Ce qui lui donnera les moyens de fonder une famille et en même temps de respecter les lois de la religion. Cela est vrai dans le cas d’un Etat guidé par des principes religieux qui imprègnent ses lois. La peur de la loi répressive l’aidera à juger qu’il ne sert à rien de vivre dans le mal. La lumière se ferait un jour ou l’autre. Et ce jour sera terrible. Ou bien il suffit seulement que la conscience morale du pécheur soit assez forte pour qu’il se repente de lui-même et décide de suivre le droit chemin du mariage. Ces deux choses, l’Etat religieux et la conscience morale, sont quasiment inexistantes de nos jours.

 

Les pays sont corrompus par les vices du libéralisme démocratique et de la permissivité. Et les jeunes n’ont pas eu l’éducation qui inculque la conscience morale des Anciens. Dieu n’est plus de ce monde. Ou plutôt Il est exilé sans alliance. Dans le monde, on vante les mérites des maîtres chanteurs et penseurs et on voue un culte au Veau d’or. La morale et la vertu sont des étalages du commerce. Ce sont des marchandises. La religion n’est plus. Aujourd’hui ce sont des sectes qui forment les consciences non pour assainir les moeurs mais pour dénaturer viscéralement les consciences. Les sectes sont les substituts créés par le système à la décadence organisée des grandes religions. Déjà dans les grandes religions, le fléau sévissait. Le fléau, c’est l’argent. Dans les sectes, l’argent est le souci essentiel des gourous.

 

Dans le monde, il n y a plus de valeurs, la seule valeur est l’argent-roi. Comme on disait autrefois le Christ-roi. La démocratie n’est que la tête de pont du marché qui envahit tout. Quand la prostitution à grande échelle est légalisée dans un pays, les actes sexuels illicites qui concernent les jeunes comme les moins jeunes, sont banalisés. Bientôt l’on ne parlera plus de famille traditionnelle tant son éclatement est extrême. Ce mariage traditionnel ne sera plus qu’un vague souvenir. Les filles-mères et les enfants illégitimes sont déjà nombreux dans les nations du Nord et du Sud. Or l’on sait ce que deviennent ces enfants une fois devenus adultes pour venger le sort d’un injuste destin. La liberté démocratique comprise comme l’expansion à l’infini des droits les plus contradictoires avec la nature des choses, a ruiné la prospérité du peuple. La plus grande conquête des libertins, c’est la libération des moeurs, la débauche sexuelle, autrement dit la liberté de jouir de chacun et de tous à la fois, avec n’importe qui, n’importe comment.

 

Pourtant, seul l’Islam apporte une réponse satisfaisante pour tout le monde à ce problème insoluble. Le Prophète de l’Islam (Paix sur lui) a permis à ses Compagnons de pratiquer une nouvelle forme de mariage révolutionnaire appelé en arabe « zawaj mout`a ». Cela veut dire littéralement « mariage de jouissance ou de plaisir ». Parce qu’il a pour principal souci d’assouvir le désir sexuel des personnes dans un cadre moral et légal. Son but premier n’est pas de mettre au monde des enfants à élever. Ce type de mariage peut être dit temporaire ou à durée déterminée car sa première caractéristique, c’est d’être une union limitée dans le temps par un commun accord.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents